Palmafrique

Abidjan - Côte d'ivoire,
Boulevard Valery Giscard d'Estaing
Immeuble GANAMET
E -mail: infos[@]palmafrique.ci (225) 21 28 20 02 / 21 21 13 50

Vous êtes ici : La veille Palmafrique » L’Indonésie ne décolère pas contre l’Europe


L’Indonésie ne décolère pas contre l’Europe


La décision de l’Union européenne d’interdire l’huile de palme dans les biocarburants continue de faire réagir l’Indonésie. Cette semaine, le premier producteur mondial a entre autres menacé la France de se retirer des accords de Paris sur le climat si l’UE ne revient pas sur sa décision.

©RTL.fr

©RTL.fr

HUILE DE PALME DURABLE – PALMIER À HUILE

  1. L’Europe envahit l’Afrique de poudre de lait à l’huile de palme, dénoncent des ONG – 2 avril 2019 – RTBF

    La surproduction de lait européen fait chuter les prix au détriment des éleveurs européens, mais aussi des éleveurs de l’Afrique de l’Ouest concurrencés par de la poudre moins chère que le lait local. Une poudre de lait écrémé réengraissée à l’huile de palme, un non-sens écologique, dénoncent SOS Faim, Oxfam et Vétérinaires Sans Frontières avec des éleveurs d’Europe et d’Afrique de l’Ouest réunis respectivement dans l’European Milk Board et la coalition « Mon lait est local »Lire l’article en intégralité

  2. Solidaridad lance des projets pour augmenter la production de cacao et d’huile de palme (traduit de l’anglais) – 30 mars 2019 – News Ghana

    Le programme quinquennal de 31 millions d’euros, mis en œuvre au Ghana, en Côte d’Ivoire, au Libéria et en Sierra Leone, est financé par le Royaume des Pays-Bas à hauteur de 27 millions d’euros et le gouvernement suisse, par l’intermédiaire du Secrétariat d’État aux Affaires économiques, fournit les 4 millions d’euros restants… Accéder à la version en anglais

  3. Pour protéger son huile de palme, l’Indonésie continue son chantage au Rafale et menace l’Europe de conflit commercial – 30 mars 2019 – Usine Nouvelle

    Face à l’interdiction partielle d’incorporation de l’huile de palme dans les agrocarburants définis comme durables en Europe, l’Indonésie menace de porter le dossier à l’OMC et de revenir sur ses commandes d’avions de défense… Lire l’article en intégralité

  4. « Créer la prochaine destination mondiale de l’huile de palme au Ghana » – 29 mars 2019 – Commodafrica

    L’huile de palme doit prendre plus de place dans l’économie ghanéenne. C’est ce que semble affirmer l’Artisanal Palm Oil Millers and Out-grower Association du Ghana en lançant il y a une dizaine de jours son projet d’un million de plants de semis en culture sous le thème « Promotion d’une industrie durable du palmier à huile » à Akyem Asuom, dans l’est du pays… Lire l’article en intégralité

  5. Huile de palme : comment réduire son impact sur l’environnement – 29 mars 2019 – Le Journal du Dimanche

    Désormais, en Malaisie, on parie sur des arbres plus petits, autorisant des plantations plus denses qui éviteraient la déforestation. La nouvelle variété est le fruit de dix ans de recherches conduites par l’agence gouvernementale chargée de cette culture stratégique. Ses avantages sont nombreux. Comme les palmiers culminent à 5 mètres au lieu de 8 mètres, la récolte est plus simple et moins chère. Mieux : les rendements doublent, dépassant les 37 tonnes par hectare… Lire l’article en intégralité

  6. Bras de fer sur l’huile de palme entre l’UE et l’Asie du Sud-Est – 29 mars 2019 – France 24

    L’huile de palme, un dossier chaud entre l’Indonésie, la Malaisie et l’Union européenne, est devenu brûlant après la publication en mars d’un texte réglementaire européen qui a poussé les deux principaux pays producteurs à menacer l’UE d’une guerre commerciale… Lire l’article en intégralité

  7. Huile de palme : l’Indonésie menace de se retirer de l’Accord de Paris – 28 mars 2019 – RFI

    L’Indonésie est le quatrième pays le plus peuplé de la planète et le premier producteur mondial d’huile de palme. Par la voix de l’un de ses ministres, Jakarta menace d’éventuellement se retirer de l’Accord de Paris sur le climat si l’Union européenne maintient son projet d’exclure l’huile de palme de la liste de ses biocarburants d’ici à 2030… Lire l’article en intégralité

RSPO & AUTRES LABELS DE DURABILITÉ

Le Japon retarde l’exigence RSPO pour la biomasse (traduit de l’anglais) – 29 mars 2019 – Agriculture.com

Le ministère japonais du Commerce et de l’Industrie a accepté de retarder de deux ans l’obligation de certification de la Table ronde sur l’huile de palme durable pour les produits de palme utilisés dans les centrales électriques japonaises à biomasse, a annoncé vendredi le ministère indonésien du Commerce dans un communiqué… Accéder à la version en anglais

OLÉAGINEUX

Le Port de San Pedro en Côte d’Ivoire veut développer le trafic de cajou – 1er avril 2019 – Commodafrica

Le Port autonome de San Pedro [PASP] ambitionne de multiplier à court terme par quatre le volume du trafic des noix [de] cajou. Il a été de 25 000 tonnes en 2018 et devrait s’établir à 30 000 tonnes en 2019. Ce qui est très peu au regard de production annuelle de cajou en Côte d’ivoire (800 000 tonnes en 2018) … Lire l’article en intégralité

PLANTEURS VILLAGEOIS

Pourquoi l’agriculture africaine est un problème mondial (traduit de l’anglais) – 2 avril 2019 – International Policy Digest

De plus, la minorité est d’avis que si l’on peut faire preuve de clairvoyance non partisane et prendre des mesures en matière de droits, l’agriculture africaine et les petits producteurs peuvent être la solution à ces problèmes, et non la cause… Accéder à la version en anglais

FONCIER

Nouvelle réglementation pour délimiter les territoires des villages en Côte d’Ivoire – 28 mars 2019 – Commodafrica

Ce projet de décret modifie « la procédure de délimitation des territoires des villages » en intégrant « l’Agence foncière rurale (Afor), nouvellement créée, dans la mise en œuvre de cette procédure. Cette agence aura pour rôle de désigner l’opérateur foncier chargé de procéder à la délimitation afin de fixer et de matérialiser les limites officielles des villages dans le but d’apporter une solution durable aux conflits fonciers. »Lire l’article en intégralité

DÉVELOPPEMENT DURABLE ET PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

« L’usage des drones est une solution remarquable pour la cartographie » - 1er avril 2019 – Commodafrica

L’association Nitidae, qui ambitionne d’associer préservation de l’environnement et renforcement des économies locales dans les projets qu’elle entreprend, a mené une série d’essais de drones en Côte d’Ivoire et à Madagascar pour identifier leurs capacités à faire remonter des informations utiles en matière de suivi-évaluation des terres et des forêts. Suite au compte-rendu de ces essais, disponible sur le site de NitidaeLire l’article en intégralité

INNOVATION AGRICOLE

La formation au cœur du programme TAAT au Ghana – 29 mars 2019 – Commodafrica

Les agriculteurs ghanéens se tiennent prêt[s] à utiliser de nouvelles technologies. C’est le souhait du programme Technologies pour la transformation de l’agriculture en Afrique (Taat), mis au point par la Banque africaine de développement (BAD), et qui vise à faciliter la diffusion des technologies agricoles au Ghana tout en assurant la sécurité alimentaire en formant des experts destinés à soutenir les petits exploitants agricoles en période de grande sécheresse prolongée ou de pluies torrentielles… Lire l’article en intégralité

INVESTISSEMENTS EN AFRIQUE DE L’OUEST

Fort engagement de la BAD dans les PME en Afrique de l’Ouest – 29 mars 2019 – Commodafrica

La Banque africaine de développement (BAD) cible les entreprises ouest-africaines à fort potentiel de croissance avec des investissements cumulés de €30,3 millions les 28 et 29 mars dans les fonds Uhuru Growth Fund 1 et Adiwale Fund 1… Lire l’article en intégralité

PUISSANCE PUBLIQUE & ORGANISATIONS INTERNATIONALES

  1. Côte d’Ivoire/ Ce que pèse réellement l’industrie ivoirienne : Ces initiatives pour accroître la part du secteur au Pib – 2 avril 2019 – Linfodrome

    L’atteinte de cet objectif passe par un renforcement du lien production-transformation pour créer plus de valeur ajoutée et des emplois décents et durables, et créer également de nouveaux pôles de développement des secteurs d’activité industrielle. Cinq domaines clés ont été définis à cet effet : l’agro-industrie (cacao, anacarde, café, coton, palmier à huile, hévéa, fruits et légumes, céréales, etc.)… Lire l’article en intégralité

  2. La Banque agricole du Burkina Faso sur les rails – 1er avril 2019 – Commodafrica

    Dotée d’un capital d’un peu plus FCFA 14 milliards (€21,3 millions), la BADF sera au service du financement du monde rural, soit 80% de la population du pays mais dont seulement 15% ont accès aux prêts, sur toute la chaîne de valeur agricole, de la production à la transformation. Mais, elle a aussi la vocation d’être une banque universelle… Lire l’article en intégralité

  3. La SFI et AfricaRe s’associent pour doper l’assurance agricole au Nigeria – 1er avril 2019 – Commodafrica

    Ainsi, Africa RE et la Global Index Insurance Facility de la SFI aideront les sociétés d’assurance nigérianes agréées par la National Insurance Commission, NAICOM, le régulateur nigérian de l’assurance, à développer des produits d’assurance agricole et à approfondir leurs activités d’assurance indicielle. Ces produits d’assurance indexés aideront à protéger les agriculteurs contre les risques environnementaux tels que la sécheresse, les inondations, les précipitations irrégulières et d’autres risques naturels… Lire l’article en intégralité