Palmafrique

Abidjan - Côte d'ivoire,
Boulevard Valery Giscard d'Estaing
Immeuble GANAMET
E -mail: infos[@]palmafrique.ci (225) 21 28 20 02 / 21 21 13 50

Vous êtes ici : La veille Palmafrique » 72 millions de tonnes d’huile de palme produites en 2019


72 millions de tonnes d’huile de palme produites en 2019


Plus de 72 millions de tonnes d’huile de palme seront produites cette années, selon les estimations du Conseil malaisien de l’huile de palme (MPOC).

©canalvie.com

©canalvie.com

HUILE DE PALME DURABLE – PALMIER À HUILE

  1. Huile de palme : la production mondiale prévue pour atteindre 72 millions de tonnes en 2019 – 19 février 2019 – Agence Ecofin

    D’après Reuters qui rapporte l’information, la Malaisie devrait s’acheminer vers une production de 20,2 millions de tonnes alors que l’Indonésie connaîtra un volume record de 42,8 millions de tonnes de l’oléagineux… Lire l’article en intégralité

  2. Comment le monde est devenu accro à l’huile de palme (traduit de l’anglais) – 19 février 2019 – The Guardian

    La domination mondiale de l’huile de palme est le résultat de cinq facteurs : premièrement, elle a remplacé les graisses moins saines dans les aliments de l’Ouest. Deuxièmement, les producteurs ont insisté pour que ses prix restent bas. Troisièmement, elle a remplacé les huiles plus chères dans les produits de soins à domicile et personnels. Quatrièmement, encore une fois, parce qu’elle est bon marché, elle a été largement adoptée comme huile de cuisson dans les pays asiatiques. Enfin, à mesure que ces pays asiatiques se sont enrichis, ils ont commencé à consommer davantage de matières grasses, principalement sous forme d’huile de palme… Accéder à la version en anglais

  3. Les producteurs alimentaires européens trouvent que l’huile de palme verte est difficile à digérer (traduit de l’anglais) – 18 février 2019 – Thomson Reuters Foundation

    L’Europe, deuxième plus gros acheteur d’huile de palme au monde, va rater l’objectif fixé pour 2020 par une dizaine de pays et par de grandes entreprises d’utiliser des réserves 100% durables d’huile comestible dans les ingrédients alimentaires, préviennent les experts environnementaux… Accéder à la version en anglais

  4. L’huile de palme, pouvons-nous en profiter de manière responsable ? (traduit de l’anglais) – 17 février 2019 – Eco-Business

    « L’huile de palme fait partie de notre stratégie de réduction de la pauvreté. Elle contribue directement à l’emploi et favorise la croissance économique dans les zones rurales, permettant ainsi aux communautés pauvres d’accéder à la santé et à l’éducation. ” Cette déclaration de l’ambassadeur d’Indonésie en Suède, Bagas Hapsoro, lors d’un événement sur l’agroforesterie et le développement durable à Stockholm le mois dernier, a laissé perplexes les environnementalistes dans la salle… Accéder à la version en anglais

  5. Production durable d’huile de palme : les Africains à la traîne – 13 février 2019 – Sci Dev Net

    Créée en 2004 par le WWF, la certification RSPO est encore très peu appliquée dans les pays africains. Elle garantit une production d’huile de palme dans le respect des communautés, de la nature et des lois. Pour des chercheurs, une révision des politiques publiques peut accélérer son adoption sur le continent… Lire l’article en intégralité

  6. Golden Agri-Resources : l’avenir de l’huile de palme réside dans la production durable, et non dans sa suppression – 13 février 2019 – PR Newswire

    La conclusion est que « le remplacement de l’huile de palme par d’autres matières premières ne nous libère pas de la déforestation. » Il a également partagé les résultats de son étude relative aux émissions de gaz à effet de serre totales sur un cycle de vie de plusieurs matières premières, et a démontré que l’huile de palme certifiée pouvait enregistrer de meilleures performances que le colza, à condition d’être produite de manière durable… Lire l’article en intégralité

OLÉAGINEUX

  1. Le colza à la hausse, rebond technique – 19 février 2019 – Le Figaro

    Les prix du colza étaient en légère hausse, aujourd’hui à la mi-journée, profitant d’un rebond technique, après de nombreuses séances de baisse. L’huile de palme, en revanche, était en baisse, à la Bourse de Kuala Lumpur… Lire l’article en intégralité

  2. La Côte d’Ivoire lance un Guide de bonnes pratiques de traçabilité de la filière anacarde – 13 février 2019 – Agence Ecofin

    Ce document a pour objectif d’appuyer le Conseil du coton-anacarde (CCA) dans la formation et le renforcement des capacités des transformateurs de la noix de cajou sur le plan de la traçabilité… Lire l’article en intégralité

FONCIER

L’accès aux ressources à l’origine de conflits entre éleveurs et agriculteurs au Nigéria – 16 février 2019 – VivAfrik

À l’origine de ces affrontements, il y a une compétition ancienne pour l’accès à la terre et l’eau qui s’est aggravée avec le réchauffement climatique, la surpopulation et la négligence des autorités. Si le Nigeria compte le plus large cheptel de toute l’Afrique de l’Ouest avec 135 millions de tête, l’élevage reste le parent pauvre de l’économie… Lire l’article en intégralité

DÉVELOPPEMENT DURABLE ET PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

  1. Le best-of du Greenwashing dénoncé dans le film « l’illusion verte », avec la voix de Manu Payet – 14 février 2019 – Féminin Bio

    Voitures électriques, huile de palme « durable », labels auto-décernés… toutes ces couleuvres que les multinationales vous font gober sont à retrouver dans le documentaire « L’illusion Verte », réalisé par Werner Boote accompagné de la journaliste Kathrin Hartmann. Manu Payet prête sa voix pour la version française… Lire l’article en intégralité

  2. Le marché du bio s’emballe, quid de l’Afrique ? – 14 février 2019 – Commodafrica

    Les superficies en bio en Afrique ont grimpé de 14% à 2,1 millions d’hectares mais ne représentent que 0,2% de la superficie agricole du continent et 3% des superficies mondiales consacrées à la culture biologique. La Tunisie est la championne en termes de superficies (306 000 ha), l’Ouganda pour le nombre d’agriculteurs (210 000) et Sao Tomé et Principe pour la plus grande part de terres cultivées en agriculture biologique (18%). L’Afrique de l’Ouest ne représente que 17% des superficies en bio de l’Afrique… Lire l’article en intégralité

INNOVATION AGRICOLE

La start-up Atomo invente le café sans grain ! – 18 février 2019 – Commodafrica

Le résultat, selon les cofondateurs de la société, Andy Kleitsch et Jarret Stopforth, est un produit qui reproduit le goût, l’arôme et la sensation en bouche du café. Les fondateurs sont aussi convaincus que les régions dans lesquelles le café est cultivé seront fortement touchées dans les années à venir par le changement climatique… Lire l’article en intégralité

 

INVESTISSEMENTS EN AFRIQUE DE L’OUEST

Le groupe chinois Kamelu prêt à investir dans les agropoles au Togo – 18 février 2019 – Commodafrica

Le groupe chinois Kamelu serait prêt à s’engager dans les agropoles au Togo. « Nous avons discuté du partenariat public-privé. Nous souhaitons accompagner le Togo dans la mise en œuvre de son Programme Agropole à partir d’un partenariat avec les institutions financières et bancaires » a indiqué Michael Wang Ke… Lire l’article en intégralité

 

PUISSANCE PUBLIQUE & ORGANISATIONS INTERNATIONALES

  1. Côte d’Ivoire : la bourse des matières premières agricoles sera opérationnelle en juillet 2020 – 15 février 2019 – Agence Ecofin

    La Bourse des matières premières agricoles (BMPA) de Côte d’Ivoire sera opérationnelle en juillet 2020. L’information a été donnée à l’occasion d’une visite du ministre ivoirien de l’agriculture et du développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly (au centre), au siège de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), le jeudi 13 février à Abidjan… Lire l’article en intégralité

  2. La BAD appelle la Corée du Sud à investir davantage dans l’agriculture en Afrique – 14 février 2019 – Commodafrica

    Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a appelé à un renforcement de la dynamique économique de l’Afrique grâce à des partenariats avec la Corée afin de faire progresser le commerce et l’industrialisation du secteur agricole africain… Lire l’article en intégralité

  3. Les pertes post-récoltes, un mal africain dont on connaît pourtant les remèdes – 14 février 2019 – Agence Ecofin

    Des légumes aux céréales en passant par les fruits, le problème des pertes post-récoltes (PPR) se posent avec la plus grande acuité sur le continent africain. Alors que la demande alimentaire du continent devrait exploser dans les prochaines années, leur réduction reste déterminante pour améliorer les résultats de l’agriculture africaine… Lire l’article en intégralité