Palmafrique

Abidjan - Côte d'ivoire,
Boulevard Valery Giscard d'Estaing
Immeuble GANAMET
E -mail: infos[@]palmafrique.ci (225) 21 28 20 02 / 21 21 13 50

Vous êtes ici : La veille Palmafrique » L’interminable débat sur l’utilisation de l’huile de palme


L’interminable débat sur l’utilisation de l’huile de palme


Actée en France, la décision de retrait de l’utilisation de l’huile de palme comme biocarburant reste en discussion à l’Union européenne. Et les discussions sont loin d’être terminées.

©canalvie.com

©canalvie.com

HUILE DE PALME DURABLE – PALMIER À HUILE

  1. La Malaisie mise sur des projets de biocarburants pour stimuler la demande d’huile de palme (traduit de l’anglais) – 12 février 2019 – Nikkei Asian Review

    La Malaisie souhaite que la demande nationale d’huile de palme brute augmente de 1,3 million de tonnes en 2020, alors qu’elle poursuit ses programmes de biodiesel dans les secteurs des transports et de l’industrie, a annoncé mardi le ministre fédéral des Plantations… Accéder à la version en anglais

  2. L’utilisation d’huile de palme, un débat sans fin -12 février 2019 – La Croix

    Le débat sur l’utilisation de l’huile de palme n’est pas près de s’arrêter. En France, Patrick Pouyanné, le PDG de Total vient de remettre le sujet sur la table, après la décision des députés de supprimer l’avantage fiscal des biocarburants à partir de 2020… Lire l’article en intégralité

  3. La Commission européenne patine sur l’huile de palme – 11 février 2019 – Libération

    Le feuilleton européen sur l’avenir de l’huile de palme se poursuit à Bruxelles. Sur fond de tensions avec les ONG environnementales d’un côté et les pays producteurs de l’autre, la Commission européenne a dévoilé samedi son projet d’« acte délégué » sur l’impact environnemental des agrocarburants, qui sera rattaché à la directive sur les énergies renouvelables… Lire l’article en intégralité

  4. Les sénateurs américains mettent en garde les gestionnaires de fonds au sujet de l’huile de palme (traduit de l’anglais) – 11 février 2019 – Mongabay

    Un groupe influent de sénateurs américains, parmi lesquels des potentiels candidats à la course à la présidence de 2020, Bernie Sanders et Elizabeth Warren, appelle les sociétés d’investissement à assumer la responsabilité de la déforestation causée par les activités des sociétés productrices d’huile de palme dans lesquelles elles investissent… Accéder à la version en anglais

  5. La technologie des satellites pour une huile de palme responsable – 11 février 2019 – Sciences & Avenir

    De grands groupes agroalimentaires comme Nestlé, Unilever et Mondelez renforcent leur surveillance par satellite pour surveiller l’évolution de la déforestation, et vanter les mérites d’une production « responsable » de l’huile de palme… Lire l’article en intégralité

  6. L’industrie asiatique de l’huile de palme se prépare à des réactions négatives internes (traduit de l’anglais) – 9 février 2019 – Nikkei Asian Review

    Les signes d’une répercussion des réactions hostiles des consommateurs contre l’huile de palme en Asie ont incité les entreprises de la région à prendre des mesures allant de la promesse d’adopter un approvisionnement durable à la conformité aux normes internationales de certification… Accéder à la version en anglais

  7. L’expansion de l’industrie de l’huile de palme stimule la migration autochtone au Guatemala (traduit de l’anglais) – 7 février 2019 – ecodaily.org

    Les communautés Q’eqchi de l’est et du nord du Guatemala sont confrontées à une situation semblable. Les familles n’ont pas assez de terres pour survivre par l’agriculture de subsistance et de marché. Les terres situées sur le territoire Q’eqchi sont en grande partie aux mains d’éleveurs, de grands propriétaires et de sociétés minières et de palmiers… Accéder à la version en anglais

  8. Lidl Suisse pose de nouveaux jalons : des bananes 100% Fairtrade et de l’huile de palme certifiée à 100% - 7 février 2019 – presseportal.ch

    … les produits de marque propre de Lidl Suisse ne contiennent plus que de l’huile de palme certifiée. Lidl Suisse mise alors sur la certification de l’association Bio Suisse ainsi que celle de la Roundtable for Sustainable Palmoil (RSPO). Si de l’huile de palme certifiée RSPO est utilisée, le standard minimum « Segregated » et le standard minimum « Mass Balance » de la RSPO doivent être respectivement garantis pour les produits alimentaires et les produits para-alimentaires… Lire l’article en intégralité

  9. La stratégie européenne sur l’huile de palme s’estompe – 7 février 2019 – Euractiv

    L’Assemblée nationale française a voté pour l’exclusion de l’huile de palme de la liste de biocarburants éligibles pour des aides. Une décision qui aura un impact sur la législation européenne des renouvelables, selon Pierre Bois d’Enghien… Lire l’article en intégralité

  10. Maroc-Malaisie : Examen des perspectives de partenariats dans le domaine de l’huile de palme – 7 février 2019 – Medias 24

    Des opérateurs économiques marocains et malaisiens ont exploré, jeudi à Casablanca, les opportunités de développement du partenariat dans le domaine du commerce de l’huile de palme… Lire l’article en intégralité

RSPO & AUTRES LABELS DE DURABILITÉ

  1. Les écolabels dans l’huile de palme pourraient ne pas fonctionner (traduit de l’anglais) – 9 février 2019 – ecodaily.org

    Une nouvelle étude révèle que la plupart des consommateurs britanniques ne reconnaissent pas les labels écologiques couramment utilisés pour l’huile de palme durable. Et même lorsque c’est le cas, il est peu probable qu’ils achètent des produits écologiques… Accéder à la version en anglais

  2. Une filiale du géant de l’huile de palme, Indofood, perd sa certification en matière de durabilité pour des abus de main-d’œuvre ; la suspension de son adhésion à la RSPO est imminente (traduit de l’anglais) – 7 février 2019 – ran.org

    La Table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO), a ordonné aujourd’hui [7 février, ndlr) la suspension des certificats de « durabilité » de la filiale du géant indien de l’huile de palme, Indofood, London Sumatra (Lonsum)… Accéder à la version en anglais

  3. La RSPO devrait suspendre l’adhésion des groupes qui nuisent à la commission anti-impunité du Guatemala (traduit de l’anglais) – 6 février 2019 – Mongabay

    La démarche en faveur de la durabilité doit commencer par une intention éthique avérée – et un certain nombre de signes récents soulèvent de sérieux doutes quant à l’intention éthique d’un grand nombre d’acteurs de l’industrie au Guatemala… Accéder à la version en anglais

OLÉAGINEUX

  1. Bruxelles condamne l’huile de palme mais absout le soja – 12 février 2019 – Euractiv

    Dans une décision très attendue, la Commission européenne a classifié l’huile de palme comme un biocarburant non durable, mais a épargné les petits producteurs et le soja… Lire l’article en intégralité

  2. Sénégal : Thiès a produit 87 000 tonnes d’arachide en 2018 – 8 février 2019 – Agence Ecofin

    Au Sénégal, la région de Thiès a récolté 87 000 tonnes d’arachide en 2018, un volume en baisse de 16% par rapport au résultat de la saison précédente… D’après les explications de la Direction régionale du développement rural (DRDR), cette chute de la production d’une année sur autre est liée à des conditions météorologiques défavorables… Lire l’article en intégralité

  3. Palme, soja et produits laitiers font grimper les prix des produits alimentaires – 8 février 2019 – Commodafrica

    La forte augmentation des prix des produits laitiers et la fermeté des prix des huiles de palme et de soja ont contribué à la hausse des prix mondiaux des produits alimentaires, progressant de 1,8% en janvier. Toutefois, note la FAO, l’indice des prix des produits alimentaires est toujours inférieur de 2,2% à son niveau de janvier 2018… Lire l’article en intégralité

  4. Côte d’Ivoire : la production de noix de cajou a atteint 761 317 tonnes en 2018 – 7 février 2019 – Agence Ecofin

    Ce volume marque une hausse de 6,7% par rapport à 2017 (711 236 tonnes) et dépasse l’objectif fixé en début de campagne (750 000 tonnes). Cette performance de l’appareil de production n’a pas toutefois profité aux exploitants… Lire l’article en intégralité

  5. Chute de 25% du prix minimum garanti du cajou en Côte d’Ivoire – 7 février 2019 – Commodafrica

    La campagne 2019 du cajou en Côte d’Ivoire va démarrer vendredi prochain, 15 février, sans doute dans un climat plus que morose. Hier, en Conseil des ministres, il a été annoncé que le prix plancher obligatoire serait de FCFA 375 (€ 0,57) le kilo alors qu’il était à FCFA 500 (€ 0,76) l’année dernière (lire La commercialisation de la noix de cajou s’ouvre sous de bons auspices en Côte d’Ivoire). A titre de comparaison, le prix minimum garanti du cacao est de FCFA 750 (€ 1,14) t de FCFA 700 (€ 1,07) pour le café… Lire l’article en intégralité

PLANTEURS VILLAGEOIS

Huile de palme : les petits exploitants intensifient la déforestation dans le Bornéo indonésien (traduit de l’anglais) – 12 février 2019 – Kate Evans

La déforestation et la conversion des tourbières sont en grande partie dues à la croissance des grandes entreprises de palmier à huile dans les plantations industrielles et à leur exportation vers les marchés d’outre-mer. Les petits exploitants convertissent généralement de minuscules parcelles de terres cultivées existantes et produisent relativement peu d’impacts négatifs sur l’environnement… Accéder à la version en anglais

INNOVATION AGRICOLE

  1. Agrobusiness : le géant des machines agricoles Agco vise le milliard en Afrique – 7 février 2019 – Jeune Afrique

    À Berlin, le 18 janvier, à l’ouverture de la Grüne Woche – le Salon de l’agriculture outre-Rhin –, Agco, le géant américain des machines agricoles, est omniprésent. À la tribune, Martin Richenhagen, son directeur général, vante, au côté de Gerd Müller, ministre allemand de la Coopération économique et du Développement, les mérites de sa dernière innovation pour l’Afrique : Farm in a Box… Lire l’article en intégralité

  2. L’Afrique parviendra-t-elle à bannir la houe d’ici 2025 ? – 7 février 2019 – Commodafrica

    La FAO et le Réseau de l’agriculture de conservation africain [Raca] ont signé aujourd’hui un protocole d’accord pour améliorer l’accès des petits agriculteurs à la mécanisation agricole, tels que les tracteurs à deux roues et autres engins à moteur… Lire l’article en intégralité

PUISSANCE PUBLIQUE & ORGANISATIONS INTERNATIONALES

Le rôle incontestable de l’agriculture dans les 4,1% de croissance de l’Afrique, selon la BAD – 6 février 2019 – Commodafrica

Finalement -et grâce aux matières premières entre autres, la croissance en Afrique aurait été de 4,1% en 2018 et non de 3,5% comme souligné dans le rapport sur Les perspectives économiques de l’Afrique (lire nos informations Six des 10 pays africains à plus forte croissance sont en Afrique de l’Ouest). C’est ce qu’a précisé hier le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwuni A. Adesina, en dressant le bilan et les perspectives de l’institution devant un parterre de diplomates invités au siège de l’institution à Abidjan… Lire l’article en intégralité