Palmafrique

Abidjan - Côte d'ivoire,
Boulevard Valery Giscard d'Estaing
Immeuble GANAMET
E -mail: infos[@]palmafrique.ci (225) 21 28 20 02 / 21 21 13 50

Vous êtes ici : La veille Palmafrique » Huile de palme : l’Indonésie veut aller devant la justice contre l’Union européenne


Huile de palme : l’Indonésie veut aller devant la justice contre l’Union européenne


Pour marquer son mécontentement devant l’interdiction de l’huile de palme, l’Indonésie se dit prête à intenter une action en justice à l’encontre de l’Union européenne, avec le soutien des entreprises productrices.

©lexpress.fr

©lexpress.fr

HUILE DE PALME DURABLE – PALMIER À HUILE

  1. Alors que la production d’huile de palme augmente en Afrique, les communautés s’efforcent d’éviter les problèmes qui affectent d’autres régions (traduit de l’anglais) – 26 mars 2019 – ensia.com

    Pour beaucoup, l’huile de palme est devenue synonyme de dévastation de l’environnement en Asie du Sud-Est. La production d’huile de palme en Afrique peut-elle suivre une voie plus durable ? … Accéder à la version en anglais

  2. L’Indonésie pousse les entreprises productrices de palmiers à huile à intenter une action en justice contre l’UE (traduit de l’anglais) – 25 mars 2019 – Reuters

    Le gouvernement indonésien a déclaré lundi qu’il encouragerait les sociétés d’huile de palme du pays à engager des poursuites contre l’Union européenne si cette dernière poursuivait son plan visant à éliminer progressivement l’utilisation de ce produit dans les carburants renouvelables… Accéder à la version en anglais

  3. Huile de palme : Indonésie et Malaisie ripostent à la décision de Bruxelles – 26 mars 2019 – RFI

    La Commission européenne a décidé d’exclure l’huile de palme des biocarburants en 2030. Les deux principaux pays exportateurs, Indonésie et Malaisie, organisent la riposte… Lire l’article en intégralité

  4. Huile de palme. 20 000 tonnes livrées à la bioraffinerie de La Mède – 22 avril 2019 – ouest-france.fr

    Un pétrolier, chargé de 20 000 tonnes d’huile de palme, devrait arriver en France le vendredi 21 mars, dans le port de Martigues. La cargaison est destinée à la bioraffinerie de La Mède, qui appartient à Total… Lire l’article en intégralité

  5. Bras de fer entre l’Union européenne et l’Asie sur l’huile de palme – 21 mars 2019 – Commodafrica

    Si l’acte est donc encore dans l’attente du vote du Parlement européen, la tension est palpable avec les deux producteurs mondiaux d’huile de palme, l’Indonésie et la Malaisie, qui s’estiment victimes de mesures discriminatoires. Lancés dans une intense campagne de lobbying depuis plusieurs mois, les deux pays asiatiques se font plus menaçant. L’Indonésie pourrait porter la question devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC)… Lire l’article en intégralité

  6. Réaction de Greenpeace France à la première livraison d’huile de palme à l’usine de la Mède – 21 mars 2019 – Greenpeace

    L’autorisation donnée à la bioraffinerie de La Mède pourrait entraîner l’importation de centaines de milliers de tonnes d’huile de palme, jusqu’à 550 000 tonnes chaque année. L’autorisation d’exploitation donnée par le gouvernement pourrait entraîner une augmentation de plus de 60% des importations d’huile de palme en France… Lire l’article en intégralité

  7. Côte d’Ivoire: le gouvernement examine le financement des filières hévéa et palmier à huile – 20 mars 2019 – Apanews

    « Compte tenu de l’urgence de la relance de la filière, confrontée à une baisse continue des cours de ces matières premières, le Conseil a instruit le ministre de l’agriculture et l’ensemble des ministres concernés à l’effet de prendre  les mesures diligentes pour dégager les ressources nécessaires  pour l’opérationnalisation  du Conseil hévéa-palmier à huile » … Lire l’article en intégralité

  8. Huile de palme : gros consommateur, le Nigeria cherche à réduire sa facture d’importation – 20 mars 2019 – La Tribune Afrique

    Réunis à Abuja, les acteurs de la filière huile de palme nigériane se sont penchés sur la stratégie à adopter pour alléger la facture des importations de cette denrée. Le pays, qui dispose d’importantes réserves de terres arables, a vu sa part mondiale de production s’étioler au fil des années. Un manque à gagner que le Nigéria, engagé dans un vaste programme de diversification, veut corriger à travers la culture à grande échelle du palmier à huile… Lire l’article en intégralité

OLÉAGINEUX

  1. L’export booste les surfaces de multiplication de semences – 26 mars 2019 – Terre-net

    Les surfaces de multiplication de semences d’oléagineux progressent d’année en année grâce à l’exportation. L’Anamso enregistre une augmentation de plus 30 % des surfaces en trois ans… Lire l’article en intégralité

  2. Soja et déforestation: la vigilance des entreprises françaises insuffisante – 26 mars 2019 – RFI

    Le soja est négligé par les entreprises françaises pourtant soumises à un devoir de vigilance sur leur approvisionnement direct ou indirect depuis deux ans. Les ONG France Nature Environnement, Mighty Earth et Sherpa ont adressé un questionnaire à 20 groupes français identifiés comme les plus gros utilisateurs de soja, dans les secteurs de l’alimentation animale, de la viande, des produits laitiers, de la restauration collective et de la grande distribution… Lire l’article en intégralité

  3. Le vietnamien T&T achète 200 000 t de noix de cajou à la Côte d’Ivoire – 22 mars 2019 – Commodafrica

    Dans le cadre de ce partenariat, 50 000 tonnes seront exportées au Vietnam dès le mois d’avril. « Ce partenariat avec le groupe TNT est pour nous, un appui à nos exportateurs nationaux de façon à ce qu’ils puissent tenir la route et rester sur le marché d’exportation de la noix de cajou », déclare le directeur général du CCA, Adama Coulibaly. En effet, par cet accord, le Conseil s’assure que le prix minimum au planteur de FCFA 375 le kilo est bien respecté… Lire l’article en intégralité

  4. La BOAD en soutien à l’arachide au Sénégal et au cacao en Côte d’Ivoire – 22 mars 2019 – Commodafrica

    Parmi ces engagements figurent la modernisation de l’aéroport international Osvaldo Vieira en Guinée-Bissau pour un montant de FCFA 20 milliards (environ € 30,5 millions) ; la mise en place de deux lignes de crédit, chacune de FCFA 10 milliards (€ 15,2 millions), dont une en faveur de la Banque nationale pour le développement économique (BNDE) du Sénégal pour le refinancement partiel de la campagne arachidière 2018/19, et l’autre en faveur de NSIA Banque Côte d’Ivoire pour le refinancement partiel de la campagne cacao 2018/19 chez le leader mondial de la fève… Lire l’article en intégralité

PLANTEURS VILLAGEOIS

Qui sauvera les agriculteurs ruraux d’Afrique lorsque l’investissement et le changement climatique afflueront ? (traduit de l’anglais) – 21 mars 2019 – Brink  News

Tous les investissements du secteur privé dans le secteur alimentaire en Afrique doivent prendre en compte les petits exploitants agricoles africains pour survivre, en particulier avec le changement climatique… Accéder à la version en anglais

FONCIER

La nouvelle loi libérienne sur les droits fonciers a été accueillie comme une victoire, mais des critiques la trouvent insuffisante (traduit de l’anglais) – 22 mars 2019 – Mongabay

Les zones allouées aux plantations de caoutchouc, de palmier à huile et d’exploitation forestière couvrent environ un quart de la surface terrestre totale du Libéria. Les activistes libériens et la communauté internationale ont averti que les différends fonciers relatifs aux concessions de palmiers à huile étaient en train de devenir une bombe à retardement dans le pays, et ont appelé les législateurs à donner aux communautés autochtones les pleins droits sur les terres que le gouvernement leur avait attribuées… Accéder à la version en anglais

DÉVELOPPEMENT DURABLE ET PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

L’accès à l’eau potable pour tous est la clé du développement durable (traduit de l’anglais) – 22 mars 2019 – Africanews

Alors que le changement climatique et la croissance démographique exercent une pression croissante sur des ressources en eau limitées, la FAO exhorte les pays à redoubler d’efforts pour accroître l’efficacité de l’utilisation de l’eau et permettre à tous d’avoir accès à une eau salubre. Assurer la sécurité mondiale de l’eau est fondamental pour atteindre la Faim Zéro et les objectifs de développement durable, a déclaré l’agence des Nations Unies à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau… Accéder à la version en anglais

INVESTISSEMENTS EN AFRIQUE DE L’OUEST

Quelques conseils aux investisseurs pour réduire le risque foncier dans leurs projets agricoles (ODI) – 25 mars 2019 – Agence Ecofin

Joseph Feyertag, chargé de recherche à l’ODI, revient sur les moyens que peuvent mettre en œuvre les compagnies qui désirent investir dans le secteur agricole sur le continent pour réduire les risques fonciers… Lire l’article en intégralité

PUISSANCE PUBLIQUE & ORGANISATIONS INTERNATIONALES

La France renforce sa représentation agricole en Afrique de l’Ouest – 20 mars 2019 – Commodafrica

Le ministère français de l’Agriculture a décidé de doubler sa représentation en Afrique de l’Ouest. Jusqu’à l’année dernière, Julie Brayer Mankor était la seule conseillère aux Affaires Agricoles pour l’Afrique de l’ouest, en poste tout d’abord à Dakar puis à Abidjan. Rentrée en France, elle est remplacée par deux représentants du ministère qui prendront leurs postes le 13 mai, respectivement en Côte d’Ivoire et au Nigeria… Lire l’article en intégralité