Palmafrique

Abidjan - Côte d'ivoire,
Boulevard Valery Giscard d'Estaing
Immeuble GANAMET
E -mail: infos[@]palmafrique.ci (225) 21 28 20 02 / 21 21 13 50

Vous êtes ici : La veille Palmafrique » « Rejetée » par l’Europe, la Malaisie veut se tourner vers l’Afrique


« Rejetée » par l’Europe, la Malaisie veut se tourner vers l’Afrique


Face à la décision de l’Union européenne d’interdire l’huile de palme destinée à la fabrication de biocarburant, la Malaisie entend cibler les pays africains pour l’exportation de sa production.

©Commodafrica.com

©Commodafrica.com

HUILE DE PALME DURABLE – PALMIER À HUILE

  1. L’Indonésie et la Malaisie envoient une lettre de protestation contre les restrictions sur l’huile de palme de l’UE (traduit de l’anglais) – 9 avril 2019 – Reuters

    Les dirigeants indonésiens et malaisiens, les deux plus grands producteurs mondiaux d’huile de palme, ont adressé une lettre d’objection à l’Union européenne critiquant sa décision de ne plus considérer l’huile de palme comme un carburant vert et menaçant les liens du bloc avec ces pays… Accéder à la version en anglais

  2. Cameroun : 11,3 milliards F CFA de bénéfice net pour la Socapalm – 9 avril 2019 – Apanews

    La Société camerounaise des palmeraies (Socapalm) a réalisé un bénéfice net de 11,3 milliards F CFA en 2018, selon le rapport d’activités de ladite entreprise dont APA a obtenu copie ce mardi auprès de la Direction générale de la filiale du groupe français Socfin… Lire l’article en intégralité

  3. L’Indonésie et la Malaisie poursuivent leur riposte contre la réforme de l’UE sur l’huile de palme – 8 avril 2019 – Agence Ecofin

    Le bloc régional qui envisage de bannir l’huile de palme de la liste des biocarburants d’ici 2030, met en avant l’impact de sa production sur la biodiversité et le climat. Pour protester contre cette réglementation, les deux pays ont menacé l’UE de poursuites devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC). La Malaisie a notamment dénoncé des preuves scientifiques non fiables ayant permis à l’UE de tirer ses conclusions et une exagération des estimations de la superficie consacrée à l’huile de palme… Lire l’article en intégralité

  4. La London Stock Exchange refuse de retirer les sociétés productrices d’huile de palme de la liste verte (traduit de l’anglais) – 7 avril 2019 – The Guardian

    Le London Stock Exchange Group a refusé de retirer une entreprise d’huile de palme d’un indice d’investissement influent d’entreprises respectueuses de l’environnement, en dépit d’une série d’allégations de corruption et de pratiques commerciales non durables… Accéder à la version en anglais

  5. L’Association indonésienne de l’huile de palme déclare que l’UE est discriminatoire (traduit de l’anglais) – 6 avril 2019 – VOA News

    Dans le but d’accroître l’utilisation des énergies renouvelables en Europe, la Commission européenne a adopté un nouveau cadre réglementaire en juin 2018. Avec la directive européenne sur les énergies renouvelables (RED II), l’Union européenne a appliqué les nouveaux critères du 13 mars aux cultures utilisées pour la production de biocarburants : Ils doivent être durables et ne pas causer de déforestation par le biais d’un changement indirect d’utilisation des terres… Accéder à la version en anglais

  6. Huile de palme : l’exaspération des grands producteurs monte face à l’UE – 5 avril 2019 – Les Echos

    S’ils privilégient la voix diplomatique, Jakarta et Kuala Lumpur ont, chacun de leur côté, multiplié les menaces ces derniers temps. Certaines ne sont pas nouvelles, les deux pays se battent depuis des années pour redorer l’image de la palme en Europe. Mais l’effet est là. Cité par plusieurs agences, le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad a ainsi lancé que la Malaisie pourrait acheter des avions de chasse à la Chine plutôt qu’aux Européens si la décision était maintenue… Lire l’article en intégralité

  7. L’Afrique un marché cible pour l’huile de palme de Malaisie – 4 avril 2019 – Commodafrica

    Les marchés africains sont-ils une bonne alternative pour contrecarrer la baisse anticipée des exportations d’huile de palme vers l’Union européenne suite à la proposition d’interdire le biodiesel à base d’huile de palme ? Le vice-ministre des Industries primaires, Datuk Seri Iskandar Mohd Akin, l’affirme… Lire l’article en intégralité

RSPO & AUTRES LABELS DE DURABILITÉ

Le PDG de RSPO parle des grands défis de l’huile de palme durable: les petits exploitants et l’Afrique (traduit de l’anglais) – 5 avril 2019 – Food Navigator

La Table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO) s’emploie à intégrer l’huile de palme durable dans le processus général. Et bien que des progrès notables aient été accomplis – en termes de sensibilisation et d’adoption du système de certification, Datuk Darrel Webber, PDG de RSPO, a déclaré que le secteur de l’alimentation devait « se salir les mains » et ne pas craindre deux défis majeurs à venir: gagner les petits exploitants et les producteurs africains… Accéder à la version en anglais

OLÉAGINEUX

  1. Mauvaise passe pour la noix de cajou en Afrique de l’Ouest – 8 avril 2019 – Commodafrica

    Le marché du cajou est en petite forme en Afrique d’Ouest. « Les prix s’effondrent et la filière entière souffre, petits producteurs comme transformateurs » indique N’Kalô. Au Burkina Faso, au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Ghana, la demande se tarit, les acheteurs se retirent et les prix chutent fréquemment en dessous du prix minimum officiel. Les prix sont revenus au niveau de 2015. Les prix de l ‘amande ne sont guère mieux lotis, ils baissent touchant leur plus bas niveau depuis août 2014 … Lire l’article en intégralité

  2. Le colza en léger recul, sous la pression des huiles – 8 avril 2019 – Terre-net.fr

    L’huile de palme subissait pour sa part une nette baisse, à l’avant-veille de la publication d’un rapport malaisien. Les opérateurs ont largement anticipé ces derniers jours une révision à la hausse des exportations et donc une baisse des stocks, ce qui avait jusqu’alors entraîné une belle hausse des cours… Lire l’article en intégralité

  3. La Côte d’Ivoire abaisse le DUS du cajou à l’exportation – 5 avril 2019 – Commodafrica

    Compte tenu de la baisse des prix internationaux de la noix de cajou, le gouvernement a décidé d’abaisser le taux du Droit unique de sortie (DUS) sur les exportations de cajou à 7% de la valeur CAF contre 10% précédemment… Lire l’article en intégralité

PLANTEURS VILLAGEOIS

Développer la petite agriculture en Afrique subsaharienne : suffit-il d’ajouter de l’eau ? (traduit de l’anglais) – 3 avril 2019 – Future Directions International

Le manque d’accès à l’eau est particulièrement flagrant en Afrique subsaharienne, où l’insécurité de l’eau continue d’avoir des conséquences négatives sur le produit intérieur brut (PIB) de la région, la santé et la sécurité alimentaire… Accéder à la version en anglais

FONCIER

  1. Gestion durable et transfrontalière des forêts en Afrique de l’Ouest – 9 avril 2019 – Commodafrica

    Les forêts et zones humides d’Afrique de l’Ouest couvrent une superficie d’environ 72 millions d’hectares. Mais, souligne la FAO, elles sont très sérieusement touchées par la dégradation et la déforestation, elles-mêmes causées par divers facteurs, notamment une expansion agricole non durable et l’exploitation forestière illicite. Ces facteurs sont exacerbés par des problèmes transfrontaliers nécessitant une gouvernance et des capacités forestières renforcées au niveau régional… Lire l’article en intégralité

  2. Jean-Christophe Debar : « La contractualisation agricole sur le continent africain demande de la confiance, de l’investissement et du temps » - 9 avril 2019 – Agence Ecofin

    Avec le boom démographique du continent africain, les petits producteurs du continent seront de plus en plus sollicités pour la satisfaction des besoins alimentaires. Pour mener à bien cette mission, la contractualisation pourrait se révéler un outil important pour leur permettre de renforcer leurs capacités. C’est l’idée défendue par la Fondation pour l’agriculture et la ruralité dans le monde (FARM), un think tank français fondé en 2005. Jean-Christophe Debar, son directeur s’est entretenu avec l’Agence Ecofin sur les enjeux, les défis ainsi que les opportunités de la contractualisation pour les entreprises et les producteurs africains… Lire l’article en intégralité

DÉVELOPPEMENT DURABLE ET PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

La révolution verte en Afrique tirée par les plateformes numériques, selon les experts (traduit de l’anglais) – 5 avril 2019 – Xinhua

La prochaine phase de la transformation agricole nécessaire pour renforcer la sécurité alimentaire et les revenus ruraux en Afrique subsaharienne sera réalisée grâce à l’adoption de nouvelles technologies et à l’innovation… Accéder à la version en anglais

INNOVATION AGRICOLE

  1. Farmcrowdy lance un marché en ligne pour les produits agricoles africains – 8 avril 2019 – Commodafrica

    La start-up nigériane Farmcrowdy, qui vient de lever un million de dollars (voir nos informations) vient de lancer Farmgate Africa, une plate-forme de regroupement et de vente de matières premières agricoles en Afrique pour relier directement des groupes d’agriculteurs aux acheteurs/transformateurs/négociants. La plate-forme éliminera donc les intermédiaires mais elle est aussi une réponse aux difficultés d’accès au marché, comme des prix non réglementés, une communication inefficace, un service après-vente médiocre, etc … Lire l’article en intégralité

  2. Le ministère de l’Agriculture au Niger commande cinq drones – 5 avril 2019 – Commodafrica

    Cette nouvelle du ministère nigérien peut sembler quelque peu anodine, mais elle témoigne de ce souffle en faveur des nouvelles technologies dans l’agriculture en Afrique de l’Ouest. Cet élan est omniprésent, si bien que cette semaine Commodafrica proposait à ses lecteurs une interview de l’association Nitidae qui utilise des drones pour suivre le défrichement des forêts et la cartographie. La Côte d’Ivoire et son voisin ghanéen signaient il y a quelques mois de nouveaux contrats avec la filiale de la firme française Delta Drone, Rocketmine, pour l’achat de nouveaux outils volant à la sécurité des mines… Lire l’article en intégralité

PUISSANCE PUBLIQUE & ORGANISATIONS INTERNATIONALES

Afrique subsaharienne : la banque mondiale prévoit une croissance économique molle – 9 avril – Le 360

Le rapport de la Banque, consacré à la conjoncture de l’économie africaine, examine également l’incidence de la fragilité sur la croissance en Afrique subsaharienne et l’importance de l’économie numérique pour donner un nouvel élan aux économies de la région… Lire l’article en intégralité