Palmafrique

Abidjan - Côte d'ivoire,
Boulevard Valery Giscard d'Estaing
Immeuble GANAMET
E -mail: infos[@]palmafrique.ci (225) 21 28 20 02 / 21 21 13 50

Vous êtes ici : La veille Palmafrique » Le conflit Nestlé-RSPO peut-il fragiliser le système de certification ?


Le conflit Nestlé-RSPO peut-il fragiliser le système de certification ?


La RSPO et Nestlé ont récemment croisé le fer sur la capacité de retracer efficacement une chaine approvisionnement en huile de palme durable. Ce conflit semble avoir illustrer une fragilité du système de certification de l’huile de palme.

Nestlé_Palmafrique

HUILE DE PALME DURABLE – PALMIER À HUILE

  1. Le label « huile de palme durable » est-il sur une mauvaise pente ? – 8 août 2018 – Anand Chandrasekhar

    La récente confrontation entre le géant suisse de l’industrie alimentaire Nestlé et la Table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO) met en lumière un fossé croissant autour de la certification. De grandes compagnies agroalimentaires souhaitent désormais s’assurer elles-mêmes de la provenance responsable de leur huile… Lire l’article en intégralité

  2. La certification sans huile de palme sauvera-t-elle les forêts ? (traduit de l’anglais) – 8 août 2018 – Hannah Koh

    Un an après le lancement du premier programme de certification mondial pour les produits sans huile de palme, 705 produits dans le monde ont été déclarés exempts d’huile comestible controversée… Accéder à la version en anglais

  3. Les oiseaux tropicaux bénéficient de plus de forêts par les rivières, dans les zones de palmiers à huile (traduit de l’anglais) – 7 août 2018 – Science Daily

    De nouvelles recherches ont montré que les habitats riverains protégés dans les zones de culture du palmier à huile peuvent jouer un rôle clé dans la réduction des impacts négatifs sur le nombre d’oiseaux tropicaux, mais doivent être augmentés… Accéder à la version en anglais

  4. Chester pourrait devenir la première ville d’huile de palme durable au monde (traduit de l’anglais) – 7 août 2018 – Carmella De Lucia

    … les traiteurs de l’université ont travaillé en étroite collaboration avec les fournisseurs pour s’assurer que chaque produit vendu dans les établissements de restauration de l’institution qui contient de l’huile de palme provient d’une source durable… Accéder à la version en anglais

DÉVELOPPEMENT DURABLE ET PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

  1. Côte d’Ivoire/Paiements pour services environnementaux : Trois milliards de FCFA à distribuer aux paysans ivoiriens – 7 août 2018 – Échos Médias

    Le Secrétariat Exécutif de la REDD+ COTE D’IVOIRE a organisé ce Jeudi 02 Août 2018 un atelier sur les Paiements pour Services Environnementaux (PSE). Les travaux ont pour objectif de faire une mise à jour de l’évolution du processus REDD+ en Côte d’Ivoire et relancer le groupe national sur les PSE afin d’assurer la coordination et la cohérence des initiatives dans une perspective de leur mise à l’échelle au niveau national, sur la base des expériences des projets pilotes… Lire l’article en intégralité

  2. Afrique Climat- GLF Nairobi 2018 : les solutions en Afrique – 7 août 2018 – Debbo Mballo

    D’après l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement, l’Afrique perd environ 2,8 millions d’hectares de forêts chaque année, près de 50 millions d’hectares de terres sont affectés par la dégradation. Les causes : les changements climatiques… Lire l’intégralité de l’article

  3. L’ONU exhorte les pays d’Afrique à adopter un système d’approvisionnement écologique – 6 août 2018 – Intellivoire

    Le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) a appelé lundi les pays d’Afrique à adopter un système d’approvisionnement écologique permettant de se procurer des produits et services de manière à provoquer le moins possible d’impact sur l’environnement… Lire l’article en intégralité

INNOVATION AGRICOLE

  1. Innovation technologique : Des drones au service de l’agriculture en Afrique – 7 août 2018 – Guy-Assane Yapy

    La modernisation du secteur agricole passe par l’utilisation des nouvelles Technologies de l’information et de la communication (Tic).

    L’utilisation des drones est désormais une réalité dans le paysage agricole ivoirien. C’est l’information qu’a livrée, Joseph-Olivier Biley, le co-fondateur la société Wefly Agri, lors de la grande conférence organisée, le 19 juillet par le Réseau des Réseau des journalistes pour la promotion du management, le développement d’entreprise et l’entreprenariat (Rj-Mde), au siège de Mde business school sis à l’Ivoire golf club. Sous le thème : « E-Agriculture, la révolution numérique face aux défis de la modernisation du secteur agricole en Afrique »… Lire l’article en intégralité

  2. Et pourquoi pas le tracteur électrique ? – 7 août 2018 – Commodafrica

    Design épuré, châssis en tôle mécano-soudée, siège pivotant à 360 degrés pour conduire dans les deux sens, arceau de sécurité… Alpo ne ressemble en rien à son équivalent thermique. La manette à six boutons permet de le manœuvrer facilement, d’une seule main, tandis que deux batteries au lithium offrent en moyenne huit heures d’autonomie, pour une heure et demie de temps de charge… Lire l’article en intégralité

  3. 56 millions d’euros pour l’e-agriculture en Côte d’Ivoire – 2 août 2018 – Commodafrica

    L’Association internationale de développement (IDA), filiale de la Banque mondiale, a accordé un prêt de FCFA 37,528 milliards (€ 56,8 millions) pour financer dessolutions numériques pour la mise en œuvre du projet e-agriculture, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, à l’issue du Conseil des ministres hier à Abidjan… Lire l’article en intégralité

PUISSANCE PUBLIQUE & ORGANISATIONS INTERNATIONALES

  1. La BAD mise $ 24 milliards sur 10 ans pour révolutionner l’Afrique agricole – 7 août 2018 – Commodafrica

    Est-ce peu ou beaucoup ? Ces deux dernières années, la Banque africaine de développement (BAD) a engagé près de $ 300 millions pour développer la nouvelle génération de fermiers commerciaux et d’agribusiness en Afrique dans le cadre de son Initiative Enable Youth, a indiqué dimanche le président de la Banque, Akinwumi Adesina, lors de la réunion annuelle de l’Agricultural and Applied Economics Association à Washington DC, aux Etats-Unis. Quelque 1 800 économistes agricoles du monde entier étaient rassemblés… Lire l’article en intégralité

  2. La Côte d’Ivoire mise sur le PNIA2 pour transformer son agriculture – 6 août 2018 – Moctar Ficou

    Dans le cas spécifique de la Côte d’Ivoire, il y a eu un Programme national d’infrastructures agricoles (Pnia1), d’un coût initial de 2 040,50 milliards FCFA et couvrant la période 2012-2017. Ce programme visait à couvrir les sous-secteurs de l’élevage, de l’agriculture, de la pêche, de l’aquaculture, la gestion de l’environnement, les questions de sécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que les problématiques de développement rural et de résilience des populations… Lire l’article en intégralité

  3. La Banque mondiale va doter l’Afrique de l’Ouest d’un Centre d’excellence agricole – 2 août 2018 – Agence Ecofin

    A terme, le projet prévoit d’accélérer la modernisation du secteur et « la connectivité du paysan », à travers l’e-agriculture qui vise à faciliter la visibilité physique comme virtuelle des fermiers. Ainsi, ces derniers pourront facilement vendre leurs récoltes en ligne… Lire l’article en intégralité

Crédit photo : agribusinessintelligence.informa.com