Palmafrique

Abidjan - Côte d'ivoire,
Boulevard Valery Giscard d'Estaing
Immeuble GANAMET
E -mail: infos[@]palmafrique.ci (225) 21 28 20 02 / 21 21 13 50

Vous êtes ici : AgroCiv » Revue du 21 juillet 2015/Côte d’Ivoire : Le temps des investissements


Revue du 21 juillet 2015/Côte d’Ivoire : Le temps des investissements


En Côte d’Ivoire, les investissements abondent, notamment dans l’agriculture où les projets de développement s’enchaînent.

PALMIER A HUILE – HUILE DE PALME

Les émissions provenant de l’assèchement des tourbières au profit du palmier à huile sont très sous-estimées (traduit de l’anglais) – 16 juillet 2015 – Mike Gaworecki

Le Groupe d’experts intergouvernemental de l’ONU sur les changements climatiques (GIEC) sous-estime considérablement les émissions provenant de l’assèchement des tourbières en Asie du Sud-Est pour faire place à des plantations de palmiers à huile, selon un nouveau rapport…Accédez à la version anglaise.

DEVELOPPEMENT DURABLE – PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT –  INNOVATION AGRICOLE

  1. Catalyser l’adoption de l’approche écosystémique (traduit de l’anglais) – Neuman Haque – 16 juillet 2015Ce mois d’Avril, une équipe de spécialistes de la gestion des écosystèmes s’est réunie à Nairobi, au Kenya. Leur mission? Promouvoir la gestion des écosystèmes pour la productivité des terres…Accédez à la version anglaise.

  1. Inspiration des saveurs du désert et Innovation pour économiser l’eau : Comment le changement climatique façonnera l’industrie alimentaire ? (traduit de l’anglais) – 16 juillet 2015 – Niamh MikailLa crise de l’eau affectant l’industrie alimentaire est annoncée s’aggraver davantage – mais les entreprises agro-industrielles trouvent des moyens pour la surmonter, affirment les experts…Accédez à la version anglaise.

 INVESTISSEMENT EN AFRIQUE DE L’OUEST

  1. Cabosse cassée de cacao.Côte d’Ivoire : un complexe de transformation de cacao et d’anacarde sera bientôt installé à Bonoua – 20 juillet 2015 – Agence EcofinEn Côte d’Ivoire, la localité de Bonoua accueillera un complexe agro-industriel destiné à la transformation du cacao et de l’anacarde. L’infrastructure permettra de créer 4000 emplois directs pour les jeunes de la région a indiqué Kouao Niamoutié (photo), président de Côte d’Ivoire Logistique et initiateur de ce projet…Accédez à l’intégralité de l’article.

  1. Côte d’Ivoire : Sucrivoire lance un projet de développement de la canne à sucre à Zuénoula – 19 juillet 2015 – Agence EcofinEn Côte d’Ivoire, Sucrivoire lancera bientôt le projet Canne à sucre villageoise (Canvi) dans les communautés de Zuénoula. Selon l’API, cette initiative qui s’étendra sur la période 2016-2020, permettra la création de 3210 hectares de plantations dans les différents villages de cette communauté…Accédez à l’intégralité de l’article.

  1. Côte d’Ivoire: carton plein pour le CEPICI – 15 juillet 2015 – Albert Savana…sur la période 2012-2015, le centre a agréé des investissements portant sur 1 335 milliards de FCFA, soit 80% de l’objectif inscrit au Plan Stratégique pour l’investissement, pièce maîtresse du PND (Plan national de développement)Accédez à l’intégralité de l’article.

PUISSANCE PUBLIQUE & ORGANISATIONS INTERNATIONALES

  1. Le Brésil, futur leader mondial du commerce des produits agricoles et alimentaires (Rapport) – 16 juillet 2015 – Agence EcofinLes Etats-Unis pourraient perdre leur couronne de premier exportateur mondial de produits agricoles et alimentaires au profit du Brésil. D’après la FAO et l’OCDE, «le Brésil est prêt pour devenir le plus grand fournisseur de produits alimentaires et agricoles au monde.»…Accédez à l’intégralité de l’article.

  1. L’UE et la FAO injectent 73,5 millions $ dans deux programmes alimentaires en faveur de 35 pays – 16 juillet 2015 – Agence EcofinL’Union européenne et la FAO viennent de lancer un nouveau partenariat pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que l’agriculture durable et la résilience agricole dans 35 pays à travers le monde. Selon les dirigeants de ces deux organismes, ce partenariat se manifestera par la mise en œuvre de deux programmes destinés à durer cinq ans et d’une valeur combinée de 73,5 millions d’euros…Accédez à l’intégralité de l’article.