Palmafrique

Abidjan - Côte d'ivoire,
Boulevard Valery Giscard d'Estaing
Immeuble GANAMET
E -mail: infos[@]palmafrique.ci (225) 21 28 20 02 / 21 21 13 50

Vous êtes ici : La veille Palmafrique » La durabilité de l’huile de palme au centre d’un débat en Côte d’Ivoire


La durabilité de l’huile de palme au centre d’un débat en Côte d’Ivoire


« … répondre à la demande alimentaire en forte croissance et d’augmenter le revenu des petits planteurs qui fournissent la majeure partie de la production, sans empiéter davantage sur les forêts … ». Tels sont les défis majeurs que doit relever la Côte d’Ivoire pour assurer une production durable d’huile de palme.

crédit : africatime.com

©africatime.com

HUILE DE PALME DURABLE – PALMIER À HUILE

  1. Une demande accrue et des réserves en baisse pour soutenir les prix de l’huile de palme (traduit de l’anglais) – 5 mars 2019 – Reuters Africa

    Les prix de l’huile de palme devraient être soutenus en 2019 par la hausse de la consommation, la baisse des stocks et le ralentissement de la croissance de la production d’huile alimentaire, a déclaré mardi à Reuters un analyste de l’industrie… Accéder à la version en anglais

  2. En 2019, la demande mondiale d’huile de palme pourrait ralentir pour la première fois depuis 20 ans – 5 mars 2019 – Agence Ecofin

    Ce coup de frein trouve son origine dans l’essoufflement des achats réalisés par l’Inde, l’Union européenne (UE) et de la Chine qui ont compté l’année dernière pour 46 % des importations globales… Lire l’article en intégralité

  3. Débat : les enjeux pour une huile de palme durable en Côte d’Ivoire – 4 mars 2019 – fondation-farm.org

    Les intervenants ont souligné les défis considérables que doit relever la filière ivoirienne – et plus globalement africaine – du palmier à huile dans les prochaines décennies. Il s’agit, tout à la fois, de répondre à la demande alimentaire en forte croissance et d’augmenter le revenu des petits planteurs qui fournissent la majeure partie de la production, sans empiéter davantage sur les forêts, dont une grande part a déjà disparu… Lire l’article en intégralité

  4. La Malaisie envisage de stopper l’expansion de l’huile de palme pour lutter contre la mauvaise image (traduit de l’anglais) – 4 mars 2019 – The Jakarta Post

    Cette décision intervient alors que les producteurs intensifient leur lutte contre le sentiment d’oppression de l’huile de palme et les allégations selon lesquelles la culture détruit les forêts tropicales humides abritant des animaux en voie de disparition tels que les orangs-outans. Bien que le sentiment négatif à l’égard de l’huile de palme existe depuis des décennies, il s’est aggravé lorsque les producteurs ont étendu leurs plantations en Indonésie et en Malaisie… Accéder à la version en anglais

  5. La Côte d’ivoire veut tripler sa production d’huile de palme sans déforester – 1er mars 2019 – RFI

    Le troisième plan ivoirien du palmier à huile est ambitieux. Multiplier par trois la production actuelle (550 000 tonnes sur une superficie officielle de 250 000 hectares), sans continuer d’amputer sur les forêts, comme cela s’est passé pour le cacao, peut paraître irréaliste. Pour la Côte d’Ivoire l’enjeu est d’abord alimentaire. L’Afrique de l’Ouest est déficitaire en huile de palme et elle doit en importer d’Asie. 75 % de la production ivoirienne est consommée dans le pays, le reste est exporté vers les pays ouest-africains voisins… Lire l’article en intégralité

  6. Sime Darby pourrait quitter le Liberia – 1er mars 2019 – Commodafrica

    La chute de 70% des bénéfices nets du malaisien Sime Darby Plantation au deuxième trimestre de son exercice, à fin décembre, pourrait le conduire à revoir ses opérations au Liberia. En effet, le n°1 de l’huile de palme en superficies de plantations subit la chute des cours internationaux de l’huile de palme et de palmistes, et a enregistré un bénéfice net de 129 millions de ringgits (€ 27,8 millions) contre 429 millions (€ 92,6 millions) un an plus tôt… Lire l’article en intégralité

  7. Yomou : ruée des jeunes diplômés sans emploi vers la culture du palmier à huile – 28 février 2019 – guineenews.org

    En dépit de cet engouement, cette volonté des jeunes diplômés à s’auto-employer est confrontée à certaines difficultés liées notamment à l’obtention des plants de palmier. Ceux qui ont des moyens, achètent des plants certifiés dont le pied coûte à 40 mille francs guinéens. Pour les moyens fortunés, on préfère plutôt faire ses propres pépinières… Lire l’article en intégralité

  8. Les usiniers acceptent de relever le prix du kilogramme de palmier à huile à Aboisso – 27 février 2019 – Agence ivoirienne de presse

    Les usiniers du Sud-Comoé ont accédé à la revendication des planteurs de palmiers à huile en acceptant de relever le prix du kilogramme, a révélé le secrétaire général de l’association des planteurs privés de palmiers à huile de Côte d’Ivoire, Traoré Adama… Lire l’article en intégralité

RSPO & AUTRES LABELS DE DURABILITÉ

La RSPO révoque l’adhésion du géant de l’alimentation indonésien au groupe « huile de palme durable » (traduit de l’anglais) – 4 mars 2019 – businessgreen.com

Le comité des plaintes de la RSPO a rendu le 28 février une décision d’exclusion de la société d’huile de palme PT Salim Ivomas Pratama Tbk (SIMP), détenue par Indofood. La décision a été prise après que l’entreprise eut échoué à présenter un plan décrivant la manière dont elle élèverait des normes pour se conformer aux règles de la RSPO en matière d’environnement et de travail… Accéder à la version en anglais

OLÉAGINEUX

Le soja et le maïs avancent, le blé recule – 5 mars 2019 – La France Agricole

Les cours du soja, tout comme ceux du maïs, ont profité le 4 mars 2019, d’informations de presse évoquant un accord commercial à portée de main entre les États-Unis et la Chine, tandis que ceux du blé ont reculé… Lire l’article en intégralité

PLANTEURS VILLAGEOIS

Les entreprises de semences africaines révolutionnent la communication avec les petits agriculteurs (traduit de l’anglais) – 4 mars 2019 – Xinhua

Les entreprises de semences autochtones de la région de l’Afrique subsaharienne se sont avérées plus aptes à nouer le dialogue avec les petits exploitants agricoles que leurs homologues multinationales, selon une étude publiée lundi à Nairobi… Accéder à la version en anglais

FONCIER

  1. Au Togo, un décret impose l’exploitation des terres rurales agricoles – 1er mars 2019 – Agence Ecofin Au Togo, les propriétaires de terres rurales agricoles sont désormais contraints de les mettre en valeur, au risque d’en voir l’exploitation confiée à quiconque en ferait la demande légale, dans le cadre d’un contrat de bail… Lire l’article en intégralité

  2. Le coût élevé des risques fonciers pour les agro-industries en Afrique – 27 février 2019 – Commodafrica

    Le risque de différend entre investisseurs et populations locales en Afrique concernant les revendications de terres ou de ressources naturelles est important, pouvant aller jusqu’à plus de $100 millions sur divers projets agricoles en Afrique tout en causant des dommages aux communautés locales, selon le rapport Assessing the costs of tenure risks to agribusiness réalisé par Overseas Development Institute (ODI) et de TMP Systems… Lire l’article en intégralité

 

INNOVATION AGRICOLE

  1. La recherche, un coup de pouce à la transformation agricole au Sahel – 5 mars 2019 – VivAfrik

    Ainsi, lors de la conférence Sahel, terre de défis et d’opportunités agricoles, organisée mercredi 27 février 2019 à Paris par l’Agence française de développement (AFD) et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), il a été proposé un éclairage sur le rôle de la recherche et de l’innovation pour accompagner le développement de l’agriculture sahélienne et son adaptation aux changements climatiques… Lire l’article en intégralité

  2. L’innovation africaine cherche des partenaires de confiance au Salon de l’Agriculture de Paris – 28 février 2019 – Jeune Afrique

    La dizaine de start-up africaines présentent au Salon International de l’Agriculture de Paris est en campagne. Invitée par Digital Africa, elles misent sur le numérique pour renouveler le secteur, mais doivent encore gagner la confiance des acteurs du monde rural… Lire l’article en intégralité

 

PUISSANCE PUBLIQUE & ORGANISATIONS INTERNATIONALES

 

La France disponible à accompagner la Côte d’Ivoire dans l’organisation du SARA 2019 – 4 mars 2019 – Agence de presse africaine

Le Président du Salon international de l’agriculture de Paris (SIA), Jean Luc Poulain a exprimé sa disponibilité pour accompagner la Côte d’ivoire à travers un partenariat dans l’organisation du Salon international de l’agriculture et des ressources animales (SARA) d’Abidjan… Lire l’article en intégralité