Palmafrique

Abidjan - Côte d'ivoire,
Boulevard Valery Giscard d'Estaing
Immeuble GANAMET
E -mail: infos[@]palmafrique.ci (225) 21 28 20 02 / 21 21 13 50

Vous êtes ici : La veille Palmafrique » Période mi-figue mi-raisin pour l’huile de palme


Période mi-figue mi-raisin pour l’huile de palme


Au Togo, plusieurs producteurs d’huile de palme voit rouge. Cela pousse certains à se tourner vers le cacao. Pendant ce temps, au Gabon, on se félicite des résultats de la filière en 2017.

Huiledepalme_palmafrique

HUILE DE PALME DURABLE – PALMIER À HUILE

  1. Descente aux enfers de la filière palmier à huile – 6 novembre 2018 – Fidèl A. Gnameli

    « Si vous observez dans la zone, la plupart des plantations de palmiers sélectionnés, ont entre 15 et 17 ans. A ces âges, elles ne sont plus rentables parce que dans la zone, le palmier à huile sélectionné est plus rentable à l’âge de 8, 9 voire 10 ans avec une production pouvant atteindre 25 tonnes à l’hectare. Après cette période, la production chute. Nous avons donc décidé de remplacer cette plantation de palmier par des cacaoyers, ce que nous sommes en train de faire »… Lire l’article en intégralité

  2. Au Gabon, les bois sciés, le ferro-silico-manganèse et l’huile de palme ont enregistré une progression significative des ventes à l’extérieur en 2017 – 6 novembre 2018 – lenouveaugabon.com

    Faisant partie de cette liste de produits à fort impact sur les ventes du pays à l’extérieur, les commandes d’huile de palme ont elles aussi augmenté de 52,8%, pour atteindre 2,3 milliards FCFA. Cette situation s’explique par la mise en exploitation des plantations d’Awala et de Mouila, face à une demande internationale soutenue… Lire l’article en intégralité

  3. Dans ce pays africain, on produit de l’électricité avec de l’huile de palme – 5 novembre 2018 – senegal7.com

    Depuis le mois de janvier 2016, la ville gabonaise de Lambaréné n’est plus obscure après 18 heures. Elle doit désormais son éclairage à la stéarine, un acide gras dérivé du raffinage de l’huile de palme… Lire l’article en intégralité

  4. Pourquoi est-il si difficile de vendre de l’huile de palme durable ? (traduit de l’anglais) – 5 novembre 2018 – Cheong Yi Wei

    La société malaisienne Sime Darby Plantation produit 2,43 millions de tonnes d’huile de palme certifiée durable par an. Le défi consiste à trouver un acheteur pour cette huile, a déclaré le Dr Simon Lord, responsable de la durabilité, dans cet entretien avec Eco-Business… Accéder à la version en anglais

  5. Huile de palme : front social orageux pour Olam au Gabon – 5 novembre 2018 – Pressecotedivoire.ci

    Un conflit social sur la principale plantation gabonaise de palmiers à huile du géant singapourien a pris ces derniers jours une tournure violente. Plusieurs salariés ont été interpellés… Lire l’article en intégralité

  6. Les administrateurs du Conseil hévéa-palmier à huile officiellement installés – 1er novembre 2018 – Agence ivoirienne de presse

    Les membres du conseil d’administration du Conseil de régulation, de contrôle et de suivi des activités de la filière hévéa-palmier à huile (Conseil hévéa-palmier à huile) ont été officiellement installés mercredi par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly… Lire l’article en intégralité

OLÉAGINEUX

  1. Huiles végétales, lait et viande font chuter les prix des produits alimentaires – 5 novembre 2018 – Commodafrica

    L’Indice FAO des prix des huiles végétales a chuté de 1,5 %, il s’agit de la neuvième baisse consécutive mensuelle. L’indice est à son plus bas niveau depuis avril 2009. Une baisse imputable à la faiblesse de la demande mondiale d’importations en huile de palme et par de larges stocks détenus par les principaux pays exportateurs de produits de base. En revanche, les prix mondiaux de l’huile de soja ont légèrement augmenté… Lire l’article en intégralité

  2. Recul des prix du colza européen, inquiétudes sur les relations sino-américaines – 5 novembre 2018 – pleinchamp.com

    « Les cours du colza ne bénéficiaient que très peu du rebond des cours du soja, les opérateurs affichant toujours leur scepticisme sur une vraie amélioration des relations sino-américaines », indique le cabinet Agritel… Lire l’article en intégralité

  3. Filière anacarde en Côte d’Ivoire : Les acteurs accusent l’État de bloquer la création de l’interprofession (OIA) – 31 octobre 2018 – Connexion Ivoirienne

    En marge d’un atelier organisé à Grand Bassam par le Conseil coton anacarde le lundi 29 octobre 2018, le directeur général de la Fédération nationale des producteurs d’anacarde de Côte d’Ivoire (FENAPA-CI) M. Salif Tenena Coulibaly a exprimé son mécontentement face au blocage constaté dans la mise en place de l’organisation interprofessionnelle de l’anacarde (OIA)… Lire l’article en intégralité

FONCIER

Conflits agriculteurs et éleveurs menacent la stabilité des pays ouest-africains – 2 novembre 2018 – Deutsche Welle

En Afrique de l’Ouest, éleveurs et agriculteurs se disputent fréquemment. Des conflits qui s’intensifient avec la réduction des périmètres cultivables et pastoraux. Ces rivalités peuvent menacer la paix sociale… Lire l’article en intégralité

DÉVELOPPEMENT DURABLE ET PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

  1. Côte d’Ivoire : le choix des énergies renouvelables pour son électrification et respecter les engagements de la COP21 – 5 novembre 2018 – Tania Mengue

    Deux autres projets sont prévus à partir de 2020, il s’agit du lancement de la centrale alimentée par les déchets de cacao et l’utilisation de l’huile de palme afin de renforcer l’électrification des zones rurales. Des choix qui renforcent l’engagement du gouvernement lors de la COP 21 à Paris… Lire l’article en intégralité

  2. Le changement de régime contribue à ralentir le changement climatique (traduit de l’anglais) – 2 novembre 2018 – Tim Radford

    Pensez global, achetez local – mais, mieux encore, choisissez des légumes et des fruits. Un changement de régime alimentaire peut aider à sauver la planète du réchauffement climatique et du changement climatique… Accéder à la version en anglais

INNOVATION AGRICOLE

Big data et agriculteurs intelligents pour la transformation agricole de l’Afrique (traduit de l’anglais) – 1er novembre 2018 – agra.org

« L’utilisation des données à des fins de systèmes agricoles de précision est utilisée dans le monde entier pour optimiser les exploitations, de la prévision des catastrophes naturelles telles que les sécheresses et les inondations à la prévision du meilleur moment pour la récolte, à l’anticipation des épidémies de ravageurs et de maladies avant qu’elles ne se produisent. produire », déclare Janse Rabie d’AgriSA… Accéder à la version en anglais

PUISSANCE PUBLIQUE & ORGANISATIONS INTERNATIONALES

  1. La Chine se positionne aux côtés de la FAO pour la coopération agricole Sud-Sud – 6 novembre 2018 – Commodafrica

    L’issue du Forum ministériel sur la Coopération Sud-Sud en matière d’agriculture qui s’est tenu vendredi dernier dans la province de Hunan, en Chine, 37 pays et 11 organisations internationales ont approuvé la Déclaration de Changsha qui prévoit d’inclure les principes de la Coopération Sud-Sud dans des programmes et politiques nationales… Lire l’article en intégralit

  2. Les pays africains pourraient bénéficier de 9 milliards $ pour booster l’irrigation agricole – 31 octobre 2018 – Espoir Olodo

    La Banque mondiale s’est engagée à travailler avec la Banque africaine de développement (BAD) et d’autres organisations afin de fournir une enveloppe financière de 9 milliards $ au profit du développement de l’irrigation agricole sur le continent africain… Lire l’article en intégralité

 

Crédit photo : wwf.fr