Palmafrique

Abidjan - Côte d'ivoire,
Boulevard Valery Giscard d'Estaing
Immeuble GANAMET
E -mail: infos[@]palmafrique.ci (225) 21 28 20 02 / 21 21 13 50

Vous êtes ici : La veille Palmafrique » La Malaisie s’en prend à la France à cause de l’huile de palme


La Malaisie s’en prend à la France à cause de l’huile de palme


Le Premier ministre malaisien a menacé la France de réduire le commerce entre les deux pays à cause de l’interdiction assortie d’une taxe votée par l’Assemblée nationale française d’intégrer l’huile de palme dans la production de biocarburant d’ici 2020.

©asyalist.com

©asyalist.com

HUILE DE PALME DURABLE – PALMIER À HUILE

  1. La Norvège plaide pour une huile de palme durable afin de conclure un accord avec la Malaisie (traduit de l’anglais) – 26 février 2019 – Bloomberg

    Le ministre norvégien du Commerce, Torbjorn Roe Isaksen, effectue cette semaine une tournée dans certaines régions d’Asie afin de renforcer les relations commerciales du pays avec les économies émergentes et de faire progresser les négociations commerciales avec la Malaisie… Accéder à la version en anglais

  2. La déforestation ralentit à Bornéo (vidéo) – 26 février 2019 – Good Planet

    Selon UN Environment, le rythme de déforestation s’est réduit à Bornéo depuis 2012. Ce ralentissement de la destruction des forêts primaires a été observé grâce aux images satellitaires et s’explique par la baisse du prix de l’huile de palme qui a freiné l’essor des plantations et la réticence des investisseurs à les financer… Voir la vidéo

  3. Malaisie-France : l’huile de la discorde – 25 février 2019 – Asialyst

    Depuis son retour au pouvoir en mai 2018, le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamed s’était montré relativement modéré vis-à-vis des États occidentaux. Il a brusquement changé de ton le 23 janvier dernier en menaçant la France de réduire le commerce entre les deux pays. La raison ? L’interdiction assortie d’une taxe votée par l’Assemblée nationale d’intégrer l’huile de palme dans la production de biocarburant d’ici 2020. Or, la Malaisie est le deuxième producteur mondial de cette huile avec près de 16,5 millions de tonnes exportées en 2018, soit 39 % de la production globale… Lire l’article en intégralité

  4. Huile de palme : l’Indonésie courtise l’Inde – 25 février 2019 – Commodafrica

    L’Indonésie a proposé à l’Inde d’abaisser ses droits de douane sur l’huile de palme raffinée à 45%, pour qu’ils se situent au même niveau que son principal concurrent, la Malaisie. En contrepartie, d’une réduction de 5 points, l’Indonésie ouvrira son marché à l’importation de sucre indien… Lire l’article en intégralité

  5. Comment remplacer l’huile de palme ? – 25 février 2019 – RTBF

    Les substituts possibles tels que le colza ou le soja ont aussi des inconvénients sur notre santé et sur l’environnement. À grande échelle, il semble difficile de remplacer l’huile de palme par une autre matière grasse sans être amené à déplacer le problème. Selon plusieurs rapports, c’est notre façon de consommer qui doit être modifiée… Lire l’article en intégralité

  6. Le gouvernement (malaisien, ndlr) recommande aux touristes d’essayer les fermes de palmiers à huile (traduit de l’anglais) – 22 février 2019 – FMT

    La ministre Teresa Kok a contacté certains des principaux planteurs du pays, et les touristes pourraient bientôt se rendre dans les domaines de Kuala Lumpur Kepong Bhd à Perak, de Genting Plantations Bhd dans la région de Bornéo et sur le site de Sime Darby Plantation Bhd à Carey Island – à seulement une heure et demie de route de Kuala Lumpur… Accéder à la version en anglais

  7. Sime Darby Plantation envisage d’abandonner ses activités d’huile de palme en Afrique de l’Ouest (traduit de l’anglais) – 22 février 2019 – Reuters

    Cette décision pourrait être prise car le retour sur investissement de la société malaisienne au Libéria a été inférieur aux prévisions en raison d’une activité de plantation décevante et de nouvelles normes environnementales internationales plus strictes… Accéder à la version en anglais

  8. L’huile de palme, faux-ami économique de l’Indonésie – 22 février 2019 – Euractiv

    Dans une analyse coût-bénéfice tenant notamment compte de la santé et du tourisme, ils estiment que le prix à payer pour l’Indonésie serait moindre si ses autorités luttaient plus fermement contre les incendies, voire s’ils introduisaient un moratoire sur l’huile de palme… Lire l’article en intégralité

  9. Les candidats indonésiens trouvent un terrain d’entente pour soutenir l’huile de palme (traduit de l’anglais) – 20 février 2019 – Mongabay

    Les deux candidats à la présidence indonésienne, Joko Widodo et Prabowo Subianto, se sont tous deux engagés à accroître la production et la consommation d’huile de palme si elles remportaient les élections du 17 avril. Des défenseurs de l’environnement et des experts ont reproché aux candidats de ne pas avoir abordé les aspects négatifs de la production d’huile de palme… Accéder à la version en anglais

  10. Par quoi remplacer l’huile de palme ? (vidéo) – 20 février 2019 – Brut

    Sachant que les autres cultures oléagineuses requièrent jusqu’à neuf fois plus de terre que l’huile de palme pour la même production, le remplacement de cette dernière par d’autres cultures augmenterait significativement la surface terrestre totale utilisée pour la production d’huiles végétales afin de satisfaire la demande mondiale… Voir la vidéo

RSPO & AUTRES LABELS DE DURABILITÉ

Les fabricants européens de produits alimentaires trouvent l’huile de palme verte difficile à digérer (traduit de l’anglais) – 20 février 2019 – Eco-Business

L’huile de palme certifiée durable par le groupe de contrôle de l’industrie mondiale, la Table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO), représente environ un cinquième de la production mondiale, soit environ 12,3 millions de tonnes par an… Accéder à la version en anglais

OLÉAGINEUX

  1. Le colza repart à la baisse, pénalisé par l’huile de palme – 26 février 2019 – Terre-net

    Les prix du colza reculaient mardi après-midi, notamment pénalisés par un mouvement à la baisse de l’huile de palme en Malaisie… Lire l’article en intégralité

  2. Côte d’Ivoire/ La campagne 2019 de commercialisation de la noix de cajou lancée – 20 février 2019 – Agence ivoirienne de presse

    … « le prix bord champ plancher a été fixé à 375 F CFA/Kg de noix de cajou bien séchées, bien triées, exemptes de matières étrangères et à 400 F CFA/Kg pour le magasin intérieur ainsi qu’à 469 F CFA/Kg », précisant que « le prix bord champ est un prix plancher minimum en dessous duquel aucune transaction commerciale n’est autorisée » … Lire l’article en intégralité

  3. Première unité industrielle de transformation de l’anacarde en Guinée – 20 février 2019 – Commodafrica

    D’une capacité de production de 10 000 tonnes par an, l’usine a été portée par la société Diaouné Agro-Industrie, filiale de Diaouné et Frères. Elle emploiera à terme 500 personnes… Lire l’article en intégralité

DÉVELOPPEMENT DURABLE ET PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

Changement climatique au Sahel : un plan d’investissement de $400 milliards – 26 février 2019 – Commodafrica

Réunie hier à Niamey au Niger, elle a adopté un Plan d’investissements climat pour la région du Sahel (PIC-RS) d’un montant de près de $400 milliards sur la période 2019/30 et un Programme régional prioritaire (PRP)… Lire l’article en intégralité

INNOVATION AGRICOLE

  1. SIA 2019 : Le FIRCA à la conquête d’innovations technologiques pour redynamiser l’agriculture ivoirienne – 26 février 20199 – RTI

    Dans l’optique de réduire la pénibilité des métiers agricoles et améliorer le rendement des producteurs, le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricole (FIRCA) s’inscrit dans une politique de mécanisation de l’agriculture ivoirienne. Sa participation à la 56è édition du Salon international de l’agriculture (SIA) débuté le 23 février 2019 à Paris, se justifie par la recherche de nouvelles technologies… Lire l’article en intégralité

  2. Quand l’agriculture fait sa révolution numérique (podcast) – 22 février 2019 – RCF

    Le salon international de l’Agriculture ouvre ses portes vendredi 22 février à Paris porte de Versailles. L’occasion de faire un point sur l’innovation dans l’agriculture… Écouter le podcast

  3. Côte d’Ivoire/ SARA 2019 centré sur l’agriculture intelligente et les innovations technologiques (Officiel) – 21 février 2019 – Agence ivoirienne de presse

    Le ministre ivoirien de l’Agriculture et du développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a procédé mercredi à Abidjan, de la 5ème édition du Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA 2019), prévue du 22 novembre au 1er décembre dans la capitale économique ivoirienne, sous le thème « Agriculture intelligente et innovations technologiques : quelles perspectives pour l’agriculture africaine » … Lire l’article en intégralité

INVESTISSEMENTS EN AFRIQUE DE L’OUEST

La Côte d’Ivoire veut investir 3 200 milliards FCFA dans son secteur touristique d’ici 2025 – 21 février 2019 – Agence Ecofin

Grâce à ces investissements le gouvernement espère faire de la Côte d’Ivoire, l’un des 5 pôles touristiques du continent africain d’ici 2025. Pour mobiliser les ressources nécessaires, le ministre ivoirien du Tourisme Sandiou Fofana (photo), a indiqué que l’Etat ivoirien bénéficiera du concours technique de la banque Attijariwafa… Lire l’article en intégralité

PUISSANCE PUBLIQUE & ORGANISATIONS INTERNATIONALES

  1. Côte d’Ivoire/ Signature de convention de partenariat entre le CNRA et le CIRAD – 22 février 2019 – Agence ivoirienne de presse

    Le Centre national de recherche agronomique (CNRA) de Côte d’Ivoire et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) ont procédé, jeudi, à Abidjan, à la signature d’une convention de partenariat en vue d’améliorer les systèmes de cultures du coton, des légumes, des fruits et d’élevage, sous des contraintes environnementales et commerciales fortes… Lire l’article en intégralité

  2. Lorsque Pékin énonce sa nouvelle politique agricole, le monde écoute – 21 février 2019 – Commodafrica S’il est plutôt habituel pour Pékin de dédier son premier document de l’année à l’agriculture, les analystes décèlent dans le texte actuel une urgence particulière à adresser ce défi rural et agricole, dans un contexte de guerre commerciale avec les Etats-Unis dont on ne voit pas le bout, et d’une croissance économique chinoise qui est au plus bas en 28 ans. Il en va de la croissance économique mais aussi de la paix sociale, notamment dans les campagnes… Lire l’article en intégralité