Palmafrique

Abidjan - Côte d'ivoire,
Boulevard Valery Giscard d'Estaing
Immeuble GANAMET
E -mail: infos[@]palmafrique.ci (225) 21 28 20 02 / 21 21 13 50

Vous êtes ici : La veille Palmafrique » Greenpeace dit lutter contre la déforestation, pas contre l’huile de palme


Greenpeace dit lutter contre la déforestation, pas contre l’huile de palme


Greenpeace, organisation internationale de protection de l’environnement a tenu à clarifier sa position concernant l’huile de palme. Elle a assuré ne pas agir contre l’oléagineux, mais contre la déforestation causée par sa production.

Greenpeace_Palmafrique

HUILE DE PALME DURABLE – PALMIER À HUILE

  1. Greenpeace dit ne pas être contre l’huile anti-palme, mais seulement lutter contre la déforestation (traduit de l’anglais) – 16 octobre 2018 – Jakarta Globe

    « Nous faisons campagne pour mettre fin à la déforestation et non à l’huile de palme. Depuis le début, la position de Greenpeace n’a jamais été contre l’huile de palme. Nous pensons que l’huile de palme est extrêmement importante pour les agriculteurs et pour l’économie indonésienne et doit être maintenue […] »… Accéder à la version en anglais

  2. La France durcit le ton sur la question de l’huile de palme – 15 octobre 2018 – Agence Ecofin

    Le 10 octobre dernier, la commission des Finances de l’Assemblée nationale française a adopté un amendement qui exclut l’huile de palme de la liste des biocarburants donnant droit à un taux réduit de la Taxe générale sur les activités polluantes (TGAP)… Lire l’article en intégralité

  3. Le CNRA et le FIRCA restituent les résultats de trois projets de recherche de la filière palmier à huile – 11 octobre 2018 – AIP

    Trois projets de recherche de la filière palmier à huile mis en œuvre par le Centre national de recherche agronomique (CNRA) de 2014 à 2017 sont au centre d’un atelier de restitution qui se déroule de jeudi à vendredi à l’intention de représentants des filières, des sociétés agro-industrielles, des ministères techniques, du FIRCA, du CNRA et de chercheurs… Lire l’article en intégralité

  4. Wilmar se veut sans reproche dans l’huile de palme – 11 octobre 2018 – Commodafrica

    Le singapourien Wilmar International a annoncé hier le lancement d’un nouveau plan qu’il qualifie d’ambitieux pour atteindre d’ici 2020 un approvisionnement « zéro déforestation, zéro destruction des tourbières et zéro exploitation de la main d’œuvre » (No Deforestation, No Peat, No Exploitation-NDPE) en huile de palme… Lire l’article en intégralité

RSPO & AUTRES LABELS DE DURABILITÉ

  1. Labels RSE : un tri sélectif s’impose ! – 12 octobre 2018 – Nicolas Monier

    « Une simple recherche sur Internet permet parfois de voir que certaines certifications et certains labels suscitent de vives controverses qui font d’eux des labels à double tranchant. On peut citer l’exemple du label RSPO pour l’huile de palme dite responsable », poursuit Bruno Pireyn. En effet, le manque de crédibilité du label RSPO rend l’action des industriels à l’origine de ce même label peu convaincante et certainement partiale aux yeux des consommateurs… Lire l’article en intégralité

  2. La certification un levier pour les exportations des PME agricoles d’Afrique francophone – 10 octobre 2018 – Commodafrica

    Résultat, seules 7 % des entreprises du secteur agricole exportent, mais parmi celles-ci, 70 % ont un certificat international. « La conformité́ aux normes sanitaires est souvent obligatoire pour exporter des marchandises agricoles. Vu la contrainte considérable que la certification représente pour les sociétés de ce secteur, celles qui se lancent dans un tel processus semblent cibler plutôt l’exportation que le certificat lui-même » observe l’ITC. Accroitre le nombre d’exploitations agricoles certifiées pourrait donc aussi stimuler le nombre des exportateurs… Lire l’article en intégralité

DÉVELOPPEMENT DURABLE ET PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

Les énergies renouvelables, pour le développement des pays émergents : le cas de l’Afrique avec l’électrification rurale décentralisée à base solaire – 10 octobre 2018 – Médiaterre

Dans un continent pénalisé par le manque d’électricité, le développement des énergies renouvelables, notamment du solaire, constitue un axe de progrès extrêmement prometteur. C’est ce qui a donné lieu à l’émergence de solutions originales avec, en particulier, le développement de mini-réseaux et de kits solaires individuels… Lire l’article en intégralité

INNOVATION AGRICOLE

Un espoir technologique pour les agriculteurs africains (traduit de l’anglais) – 15 octobre 2018 – Charlie Mitchell

L’innovation technologique commence à stimuler la production. Par exemple, Precision Agriculture for Development (PAD), une organisation à but non lucratif basée à Boston, utilise la messagerie textuelle pour enseigner aux agriculteurs de l’ouest du Kenya comment utiliser la chaux agricole – qui aide à lutter contre l’acidité du sol – ainsi que pour lutter contre le ver de l’automne, un ravageur qui détruit les cultures et détruit les moyens de subsistance… Accéder à la version en anglais

INVESTISSEMENTS EN AFRIQUE DE L’OUEST

  1. Côte d’Ivoire : lancement d’un projet d’investissement forestier estimé à 21 millions $ - 16 octobre 2018 – Agence Ecofin

    Ce projet sera mis en œuvre dans 8 régions de la Côte d’Ivoire et servira à renverser la tendance de la déforestation et de la dégradation des forêts ; la couverture forestière est passée de 16 millions d’hectares en 1960 à 3,4 millions en 2015… Lire l’article en intégralité

  2. JP Duhamel, PDG de la SIA : € 12 millions d’investissements en Afrique en deux ans – 15 octobre 2018 – Commodafrica

    Une usine de lait en Côte d’Ivoire avec des bouteilles en produits dérivés de la SIR, une usine de crèmes glacées, une usine de yaourt au Mali, une de margarine en Angola…. La SIA (Société d’étude et de vente de matériel pour l’industrie alimentaire), qui a son siège en France, en Normandie, surfe sur la montée en puissance d’une nouvelle génération d’importateurs en Afrique qui se disent : au lieu d’importer, pourquoi ne pas produire ? Et de passer des contrats de construction d’usines agroindustrielles… Lire l’article en intégralité

  3. La SFI a doublé ses investissements en Afrique subsaharienne en 2018, à 6,2 milliards de dollars – 13 octobre 2018 – Agence Ecofin

    La société financière internationale (SFI), filiale du groupe Banque mondiale dédiée au secteur privé, a annoncé que ses engagements en Afrique subsaharienne ont atteint 6,2 milliards de dollars au cours de son dernier exercice fiscal qui s’est achevé le 30 juin 2018, contre 3,5 milliards durant l’exercice précédent… Lire l’article en intégralité

  4. La Côte d’Ivoire espère plus d’investissements privés canadiens dans différents secteurs d’activité – 10 octobre 2018 – Flore Kacou

    En effet, a révélé le Secrétaire d’Etat ivoirien, sur plus de 2600 milliards de FCFA (environ 4,5 milliards $) d’investissements privés agrées au Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) sur la période allant de l’année 2013 à 2017, moins d’un milliard de FCFA, soit 2 millions $, provenaient du Canada, classant ainsi le pays parmi les plus petits contributeurs dans le volume global d’investissements directs étrangers enregistrés dans les livres de cette institution… Lire l’article en intégralité

PUISSANCE PUBLIQUE & ORGANISATIONS INTERNATIONALES

Le FMI et la Banque mondiale veulent définir un nouveau cadre de conception des programmes avec les pays de la zone franc – 11 octobre 2018 – Agence Ecofin

Les ministres des Finances et de l’Économie de la CEMAC et de l’UEMOA ont eu une réunion de concertation avec le Fonds monétaire international (FMI), à Bali (Indonésie), en marge des assemblées annuelles que cette institution tient avec la Banque mondiale, chaque année… Lire l’article en intégralité

Crédit photo : haikudeck.com